Divergences en Europe

Jacques Vallin : "La Recherche": ¿Convergence "vital" Est-Ouest? 

Dans les années soixante, la plupart des démographes pensaient que l’espérance de vie convergerait rapidement vers 75 ans dans toute l’Europe. Depuis, ce seuil a été largement dépassé par certains pays. Et la situation européenne, devenue très contrastée, a remis en question le dogme de la convergence. Une nouvelle étude exploitant les données d’Europe de l’Est affine l’analyse [1].
Dans tous les pays d’Europe de l’Ouest, l’espérance de vie flirte aujourd’hui avec les 80 ans en moyenne pour les deux sexes réunis. Qu’en est-il à l’Est de l’Europe ?

Jacques Vallin : Au début des années soixante, tous les pays européens y compris l’URSS ont vaincu les maladies infectieuses grâce aux vaccins et aux antibiotiques. Il y eut alors une forte convergence de l’espérance de vie autour de 70 ans, dans tous ces pays, alors qu’il existait encore une grande différence entre eux au début du XXe siècle. En conséquence, les démographes ont estimé que tous les pays du monde allaient bientôt converger vers une limite « biologique » qu’ils situaient à 75 ans. Erreur ! Après avoir effectivement ralenti pendant sept ou huit ans, l’augmentation de l’espérance de vie a vivement repris dans les pays occidentaux. En revanche, du moins jusqu’à la chute du communisme, les pays d’Europe centrale et du bloc soviétique se sont parfaitement conformés à cette prédiction.

Vous voulez dire qu’à l’est de l’Europe l’espérance de vie est restée inférieure à 75 ans ?

Cela a été effectivement le cas jusqu’à l’effondrement du bloc soviétique. Mais depuis la chute du mur de Berlin on note une divergence entre certains pays d’Europe centrale, telles la Pologne, la Hongrie et la République tchèque, où l’espérance de vie a commencé à augmenter alors qu’elle diminuait dans les pays de l’ex-URSS. Ainsi en 2000 elle atteint 76 ans en République tchèque et seulement 66 ans en Russie.

Pourquoi de telles divergences ?

Cela est dû principalement à ce qu’on peut appeler la « révolution cardiovasculaire ». Les pays d’Europe de l’Ouest ont réussi à faire reculer les décès par maladies cardiovasculaires grâce aux progrès thérapeutiques, à l’organisation des soins d’urgence, à la prévention et à l’adoption de nouveaux comportements par la population (changement d’alimentation, de style de vie). C’est ce qui explique qu’ils flirtent aujourd’hui avec les 80 ans d’espérance de vie. Au contraire, les pays de l’ex-URSS n’ont pas réussi à franchir cette nouvelle étape. Car le régime soviétique ne les y a pas préparés : d’une part, il a préféré investir dans la défense et dans la conquête de l’espace plutôt que dans la santé ; d’autre part, en asservissant les mentalités au pouvoir central, le système n’a pas préparé les gens à prendre des initiatives individuelles pour changer leur comportement.

Et ce manque de préparation a suffi à faire reculer l’espérance de vie ?

Non, la situation s’est encore aggravée avec le passage à l’économie de marché qui a fait fi des problèmes sociaux et continué de détériorer le système sanitaire. En Russie, la violence (homicide et suicide) atteint des sommets, et presque toutes les causes de décès sont à la hausse. Après 1985, Gorbatchev avait réussi à faire augmenter l’espérance de vie en Russie en interdisant l’alcool. Mais ensuite le pays s’est enfoncé dans la crise économique et sociale sous Eltsine, si bien qu’en 1995 l’espérance de vie a chuté en dessous de 60 ans pour les hommes. Après une légère remontée, elle baisse à nouveau. La situation est similaire en Ukraine, en Biélorussie et dans les pays Baltes…

Propos recueillis par Marie-Laure Théodule
SAPIENS
"La Recherche", magazine scientifique en Langue Française. Paris.

Anuncios

Acerca de socioecoabs

Interested in social and political questions and particularly in women liberation and people´s self determination right around the world. Master in Social Sciences: Paris V. Sorbonne.......Sciences, Human Rights, Historical Memory, Oriental culture, Languages: French and English, Music, Travel, etc..........
Esta entrada fue publicada en Libros. Guarda el enlace permanente.

Responder

Introduce tus datos o haz clic en un icono para iniciar sesión:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s